En ce moment
15:35 EDITS
À suivre
16:00 L'Actu

Play

Affichage d'un programme

Détail

Pages

Commander en DVD
Veuillez remplir le formulaire ci-contre. Un email de confirmation vous sera envoyé afin de vous faire parvenir les modalités de paiement (virement ou transaction Paypal). DVD d'une émission : CHF 50.- (taxes et frais de port pour la Suisse inclus).
Envoi contre paiement anticipé uniquement.
Emmanuel Macron défend la candidature de Paris aux JO
Le comité de la candidature de Paris, emmené par le président Emmanuel Macron, s'est exprimé au sortir de son grand oral devant les 95 membres du CIO au Swiss Tech de l'EPFL. Et comme les Américains de Los Angeles, les Français ont fait preuve d'une certaine confiance devant la presse. Emmanuel Macron a été très sollicité et le nouveau président a répondu de manière affirmée. Il a joué à la fois le conquérant et le rassembleur. Emmanuel Macron n'a d'ailleurs pas hésité à tirer un parallèle entre l'élan de cette candidature et son élection en mai dernier: "Mon élection a été le signe d'un sursaut et je pense qu'il est bon pour un pays de se mobiliser pour un projet, nos concitoyens ont envie d'être fiers de nos valeurs. Si je suis venu ici, c'est pour transmettre le message que les Français sont prêts. Nous avons perdu les Jeux trois fois et il n'y aura pas de quatrième!" La question de la sécurité a également été soulevée. Selon le président français, aucun membre du comité du CIO n'a posé de questions sur la sécurité, cela ne l'a pas empêché de revenir sur les risques du terrorisme: "Le terrorisme est un risque mondial. Paris a été durement touchée, mais nous avons entamé de profondes réformes. Mon prédécesseur s'est investi et l'on peut parler d'expertise française dans la lutte contre le terrorisme. Nous n'avons pas arrêté d'organiser des événements comme le marathon de Paris ou le Tour de France. Durant l'Euro l'an dernier, 90'000 policiers étaient mobilisés. Il y avait un million de personnes dans la fan zone de la Tour Eiffel et il n'y a eu aucun incident. On connaît les difficultés, mais on les relève." L'attribution de ces JO se fera à Lima le 13 septembre prochain.

Dans la même thématique
05/09/17

Morges fête la nouvelle présidente du Grand Conseil vaudois. Plus...

15/09/17

7500 signatures contre les taxes de parking à Lausanne. Plus...

07/09/17

Marco Carenza, Président du Conseil communal de Nyon. Plus...